Peinture de salle de bain anti-humidité et moisissures : caractéristiques, prix et usages

Pour que votre salle de bain reste agréable à vivre, il ne doit y avoir ni moisissures, ni tâches. Dans cette optique, l’application d’une peinture anti-humidité et anti moisissures est recommandée.

Quelles sont les caractéristiques de ce type de peinture ? Quel est son prix et comment l’utiliser ? Pour avoir les réponses à ces questions, nous vous invitons à poursuivre votre lecture.

Vous souhaitez comparer les tarifs de plusieurs peintres en bâtiment en Belgique pour vos travaux de peinture ? Vous pouvez le faire rapidement et facilement grâce à notre site. Vous recevrez ensuite jusqu’à 5 devis gratuits, entièrement sans obligation.

Comparez des devis gratuits

Avantages et inconvénients d’une peinture de salle de bain anti-humidité

Avantages et inconvénients d'une peinture pour salle de bain anti-humidité

Une peinture de salle de bain anti-humidité et anti moisissures est avant tout une peinture « classique », à la seule différence qu’elle intègre des composants hydrofuges. En somme, c’est un revêtement qui empêche l’eau de se déposer sur une surface sur laquelle elle est étalée.

En l’appliquant sur un support, il se forme un film fin qui protège des infiltrations d’eau, ce qui réduit les risques d’apparition de salpêtre, de moisissures ou de champignons.

Il importe de préciser que ce type de peinture n’est pas la panacée pour tout ce qui touche aux problèmes d’humidité, surtout s’ils sont profonds. Il faut donc remonter aux origines du problème avant d’envisager l’application de la peinture anti-humidité. Mais avant de l’utiliser, il faut en connaître les avantages et les inconvénients.

Peinture anti-humidité : quels avantages ?

  • La peinture anti-humidité est compatible avec différents types de supports. Vous pouvez donc l’appliquer indifféremment sur du béton, de la brique, du mortier ou du ciment ;
  • À défaut de l’utiliser en finition, elle peut servir comme sous-couche à un autre revêtement ;
  • On apprécie la peinture anti-humidité pour sa facilité d’entretien, étant donné qu’elle est lavable à l’eau. Un chiffon mouillé vous suffira pour nettoyer vos murs ;
  • Si vous choisissez ce type de revêtement, vous aurez une large palette de couleurs à votre disposition. Vous pourrez donc varier les finitions à volonté ;
  • Il est possible d’étaler cette peinture sur un support humide ou sec ;
  • Besoin d’appliquer de la peinture anti-humidité sur le mur intérieur de votre salle de bain ; rien de plus simple. Avec de bons outils, de la patience et un minimum de savoir-faire, tout le monde peut y arriver.

Peinture anti-humidité : quels inconvénients ?

Ce type de peinture a beau être vantée pour ses avantages, elle ne manque pas de défauts.

  • Ce type de revêtement se caractérise généralement par des odeurs qui ne sont pas toujours agréables et qui restent entêtantes. La bonne nouvelle, c’est que vous pouvez trouver sur le marché, des peintures inodores, ce qui réduit le risque d’inconfort olfactif.
  • Ce sont des produits polluants dans la majorité des cas, puisqu’ils intègrent entre autres composants des solvants. Pour réduire l’impact environnemental de ces produits, nous vous recommandons d’opter pour des peintures anti-humidité à faible émissivité de particules.

Quel est le prix d’une peinture anti-humidité ?

La peinture anti-humidité est vendue en boîtes dont la contenance est variable. Comptez en général 15 €/litre comme prix plancher et jusqu’à 40 €/litre pour une peinture de haute qualité.

Pour déterminer la quantité suffisante et donc le budget à prévoir, vous devez prendre en compte la surface à couvrir. À titre indicatif, nous tenons à préciser qu’un litre de peinture peut suffire pour une salle de bain avec une superficie comprise entre 5 et 10 m².

Comparez des devis gratuits

À quel moment utiliser de la peinture anti-humidité dans sa salle de bain ?

moisissure sur plafond de salle de bain

En tant que pièce d’eau, la salle de bain est constamment exposée à l’humidité. Cette situation peut, à la longue, poser des problèmes d’ordre esthétique avec la peinture qui se boursouffle et s’écaille. L’humidité permanente occasionne aussi des soucis sanitaires, du fait de la formation de moisissures et de champignons.

Comme évoqué un peu plus haut, une peinture luttant contre l’humidité et les moisissures n’est pas une solution définitive aux problèmes causés par l’humidité. Mais quand son usage peut-il donc être justifié ?

À titre préventif

Ce type de peinture peut servir à prévenir la formation de moisissures et de champignons. Mais son efficacité n’est certaine que si les murs de la salle de bains ne sont pas gorgés d’eau.

En effet, ce type de revêtement est beaucoup plus approprié pour contrer les effets de la condensation et de la vapeur d’eau dans la salle de bain. Il évite ainsi que l’eau n’imprègne les murs en les imperméabilisant.

À titre curatif

En cas d’infiltration d’eau, le fait d’appliquer une peinture contre l’humidité peut être envisagée pour contrer durablement le phénomène. C’est un traitement qui convient aussi quand vous êtes confronté aux moisissures.

Veillez toutefois à identifier en amont l’origine de ces manifestations et à leur apporter une solution appropriée. Le revêtement imperméabilisant viendra ensuite en renfort pour éviter la formation des moisissures.

Comment prévenir les moisissures sur les murs ou le plafond de sa salle de bain ?

Si des champignons et des moisissures se forment, c’est parce qu’ils trouvent dans la salle de bain, un terreau favorable à leur développement. Les moisissures se plaisent particulièrement dans les endroits chauds et humides, des conditions que l’on retrouve très souvent dans la salle de bain.

buée sur fenêtre de salle de bain

Mais si la pièce est bien ventilée, vous réduisez considérablement les chances de formation de moisissures. Dans cette optique, plusieurs options s’offrent à vous :

  • Pratiquer une ouverture (fenêtre) pour laisser l’air humide et chaud sortir de la salle de bain. Cette ventilation se fait donc de façon manuelle et est assez simple à mettre en place et ne vous coûtera pas cher. Il vous suffira d’aérer suffisamment longtemps pour éviter que les vapeurs d’eau ne se condensent.
  • L’installation d’une Ventilation Mécanique Ponctuelle (VMP) ou d’un extracteur d’air dans la salle de bain fait également partie des solutions auxquelles vous devez penser. Comme son nom l’indique, c’est un système qui fonctionne de façon ponctuelle et qui est exclusivement dédié à une pièce, ici la salle de bain.
  • L’option la plus complète est sans surprise, celle de la Ventilation Mécanique Contrôlée (VMC), qui permet d’aérer toutes les pièces d’un logement, y compris la salle de bain. En plus de son efficacité, ce système peut même vous permettre d’économiser sur votre facture d’énergie, si vous choisissez une VMC double flux.

Comparez des devis gratuits

Comment appliquer la peinture anti-humidité ?

Vous vous demandez comment imperméabiliser vos murs avec de la peinture anti-humidité ? Rassurez-vous, c’est une tâche qui reste à votre portée, pour peu que vous ayez les outils à votre disposition et que vous suiviez un mode d’emploi précis. Mais par où commencer ?

Préparer le matériel

Pour mener à bien cette activité, veillez à rassembler tous le matériel de base. Vous aurez besoin d’un bac à peinture, d’un pinceau et d’un rouleau pour étaler la peinture, d’un ruban de masquage et d’une bâche pour protéger le sol des projections de peinture.

Préparer le support

Avant de peindre les murs ou le plafond, vous devez vous assurer qu’ils soient propres et bien lisses. Pour cela, prenez le temps de les débarrasser de toutes excroissances disgracieuses.

Le ruban de masquage évitera que la peinture ne déborde sur le carrelage des murs ou toute autre surface à ne pas peindre. Collez-le donc pour délimiter les supports qui ne doivent pas être peints.

Appliquer la peinture

Avant d’aller plus loin, n’oubliez pas d’appliquer une sous-couche ayant les mêmes propriétés pour lutter contre l’humidité.

Mélangez la peinture à l’eau dans le bac pour obtenir une consistance ni trop liquide ni trop épaisse. Commencez à peindre en partant des coins et des angles. Cela vous permettra d’attaquer plus franchement le reste de la surface. À ce stade, servez-vous du pinceau pour des touches plus précises.

Une fois les angles peints, vous pouvez passer à la peinture au rouleau. Peignez de haut en bas et de bas en haut, puis alternez avec des mouvement latéraux.

Pour allier rapidité et efficacité, progressez par zones limitées à 1 m². Si vous souhaitez appliquer deux couches de peinture, laissez passer une journée avant la pose de la seconde couche. N’attendez pas que la peinture soit totalement sèche pour décoller le ruban de masquage. Après séchage complet, vous aurez un mur uniforme et sans aucune trace de moisissures.

Voici, en image, comment appliquer efficacement la peinture anti-humidité sans sa salle de bain :

Recevez des devis gratuits pour peindre votre salle de bain

En cas de problèmes d’humidité marqués, le recours à un professionnel est requis pour un traitement en profondeur. Pour solliciter ses services, l’idéal est de passer par une demande de devis.

En remplissant ce formulaire, vous n’aurez aucun mal à trouver rapidement un prestataire qualifié au meilleur prix. Cette démarche vous permettra d’avoir des devis gratuits et sans engagement de plusieurs peintres en bâtiment et de comparer leurs offres. C’est la meilleure solution pour bénéficier de prestations de qualité à des tarifs avantageux.

Pour cela, rien de plus simple : renseignez les détails de votre projet et vous obtiendrez, en peu de temps, les offres de plusieurs professionnels de votre région.

Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés
Demande de devis
1*. Quels travaux de peinture sont à réaliser ?

2. Décrivez votre projet

3. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en Option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
En soumettant votre demande, vous acceptez nos termes et conditions et notre Politique de confidentialité.