Peinture d’extérieur de maison et bâtiment : prix et conseils pour peindre un mur extérieur

Peinture extérieure de maison ou bâtiment : Infos, prix et conseils pour peindre

Vous souhaitez refaire la peinture extérieure de votre habitation ? Qu’il s’agisse d’une maison, d’un bâtiment ou d’une copropriété, un ravalement de façade ne se fait pas à la légère. Il est soumis à la réglementation en vigueur dans votre région et exige des types de peintures d’extérieur.

Nous vous donnons sur cette page toutes les informations dont vous avez besoin : les types de peintures d’extérieur, leur prix, les couleurs, ainsi que des conseils pratiques pour réussir votre peinture d’extérieur de maison et bâtiment.

Vous souhaitez comparer les tarifs de plusieurs peintres en bâtiment en Belgique ? Vous pouvez le faire rapidement et facilement grâce à notre site. Vous recevrez ensuite jusqu’à 5 devis gratuits, entièrement sans obligation.

Comparez des devis gratuits

Types de peintures d’extérieur

Il existe différents types de peinture pour l’extérieur. Pour bien choisir celui qui est adapté à vos besoins, vous devez tenir compte de certains critères importants.

Le premier critère est l’environnement extérieur. Par exemple, une maison située dans une région ensoleillée ou près de la mer requiert une peinture qui résiste aux UV et au sel, une autre située à proximité d’un réseau routier nécessite une peinture qui résiste aux fissures…

La réglementation en vigueur dans votre région joue aussi un rôle déterminant. Pour tout ravalement de façade, il faut d’abord vous renseigner auprès des autorités compétentes concernant le permis d’urbanisme.

Outre ces spécificités, tous les types de peintures pour l’extérieur doivent répondre à une caractéristique commune : leur résistance au climat.

Pour mieux vous aider dans votre choix, nous vous présentons dans cette section les différents types de peinture pour l’extérieur :

Peintures d’extérieur en phase aqueuse

peinture extérieure à l'eau

Les peintures en phase aqueuse sont des peintures que l’on peut diluer dans l’eau. Elles se déclinent en plusieurs variantes : la peinture acrylique, la peinture siloxane, la peinture hydropliolite ou encore la peinture pliolite.

Toutes ces variantes possèdent des propriétés communes :

  • Résistance aux UV et aux intempéries ;
  • Résistance aux déformations des matériaux, donc ne craquent pas et ne fissurent pas ;
  • Pas d’odeur ;
  • Microporosité en laissant respirer la surface et s’échapper l’humidité ;
  • Séchage rapide.

Voici quelques types de peintures en phase aqueuse qui pourraient vous aider à mieux orienter votre choix en fonction des supports :

La peinture acrylique pour façade et mur extérieur

La peinture acrylique pour façade présente les propriétés citées plus haut, qui sont communes aux peintures en phase aqueuse. Composée d’un mélange de pigments et de résine, celle-ci sèche par évaporation de l’eau qu’elle contient.

Elle peut s’appliquer aussi bien en intérieur qu’en extérieur sur des supports tels que : le béton et dérivés, le plâtre, le bois et les métaux non ferreux.

La peinture siloxane

La peinture siloxane est perméable à la vapeur d’eau et aux gaz grâce à sa structure microporeuse. Hydrofuge, elle représente également une excellente protection contre l’humidité.

Toutes ces propriétés la rendent particulièrement bien adaptée aux façades et murs extérieurs soumis à une forte exposition au soleil. Elle présente aussi l’avantage de pouvoir être utilisée sur la quasi-totalité des matériaux employés pour la fabrication des murs.

La peinture hydropliolite

La peinture hydropliolite, peinture en phase aqueuse sans solvant, se distingue par une technologie avancée, l’EBS. Cette technologie lui permet de disposer des mêmes niveaux de performance qu’une peinture solvantée tout en gardant les propriétés d’une peinture à l’eau.

Elle s’utilise sur une vaste gamme de supports tels que la pierre, la brique, les parpaings, les enduits. Dans tous les cas, elle nécessite un revêtement lisse.

Peintures d’extérieur à base de solvant

Les peintures à base de solvant sont des peintures que l’on peut diluer avec un solvant organique comme le white-spirit. Ce type de peintures contient des pigments, des résines, des liants et des durcisseurs.

Dans cette catégorie, il existe différents types de peintures : la peinture alkyde, la peinture polyuréthanne, la peinture époxydique et également la peinture pliolite.

Toutes les peintures en phase solvant présentent des propriétés communes. D’une part, elles ont les mêmes caractéristiques que les peintures en phase aqueuse et ne s’alternent pas sous l’effet des conditions météorologiques. D’autre part, elles résistent à l’humidité et à la moisissure et ne s’écaillent pas.

La peinture pliolite pour façade extérieure

La peinture pliolite est une résine microporeuse aux solvants. Perméable à la vapeur d’eau, celle-ci laisse respirer le support. Elle est toutefois imperméable à l’eau, ce qui lui confère une bonne résistance aux intempéries, aux variations de température et aux UV.

Ce type de peintures adhère parfaitement sur tous les supports de façades tels que les enduits, les crépis talochés, les enduits de finition, etc.

Peinture d’extérieur à la chaux

peinture extérieure à la chaux

La peinture minérale à la chaux, qui est fabriquée à partir de la chaux hydraulique diluée dans l’eau, est 100 % écologique.

Ce type de peintures convient particulièrement aux régions avec un climat méditerranéen où les fortes pluies peuvent ternir la couleur de la peinture. La peinture à la chaux protège efficacement contre les insectes, mais aussi contre les moisissures.

Peinture d’isolation extérieure

La peinture d’isolation extérieure est aussi connue sous l’appellation « peinture isolante thermique » ou « peinture thermo-isolante » d’extérieur. Ce produit est fait d’un mélange de composants céramiques et de résine qui lui permet de faire disparaître les salissures et les microfissures.

En même temps, cette peinture apporte un supplément d’isolation par l’extérieur grâce à sa composition chimique. Selon les fabricants, l’efficacité de ce produit acrylique est comparable à une épaisseur de 20 cm de laine de roche, une fois la façade peinte.

La peinture isolante thermique se présente sous forme de crépi et s’applique sur différents supports : le béton, le bois, le métal ou encore le PVC.

Prix d’une peinture extérieure

Les prix d’une peinture extérieure varient largement, de 7 à 18 € /litre, en fonction des caractéristiques de la peinture.

Si vous décidez de peindre vous-même, les dépenses concernent uniquement la peinture de façade extérieure et l’équipement nécessaire. Vous devez cependant prendre en compte l’ampleur de la tâche à réaliser. Même pour un bricoleur averti, le résultat ne sera pas garanti.

En outre, les travaux à effectuer dépendent de l’état des murs qui peuvent requérir une sous-couche ou de l’enduit avant la peinture. Une telle évaluation relève de la compétence d’un professionnel. Il s’avère judicieux de faire peindre votre façade par un peintre en bâtiment. Le tarif de ce dernier relève de l’état de la façade, sa superficie et du type de peinture choisi.

Le tableau récapitulatif suivant vous donne une idée plus précise des différents prix en Belgique :

Type de peinturePrixTarif du professionnel
Peinture siloxane(pot de 10 l)70 € à 100 €3,70 € /m2 (support lisse)6 €/m2 (support rugueux)
Peinture hydropliolite7 € à 20 €/ litre
Peinture isolante40 € à 60 € /litre
Peinture acrylique(pot de 2,5 l)20 € à 40 € en monocouche8 € à 15 € en bicouche20 € à 25 € /m2(fournitures incluses)

Comparez des devis gratuits de peintres

Couleurs de peintures pour l’extérieur

Comparé aux couleurs de peintures pour intérieur, le choix des peintures pour l’extérieur n’est pas si vaste. Ce type de peintures a été pensé pour leur résistance et leur durabilité. Comme on ne change pas de couleur de façade régulièrement, il faut chercher des tons élégants et intemporels.

Si vous comptez sur un rendu sophistiqué, revoyez l’accord entre les murs, la couleur du toit et le revêtement de votre façade.

peinture de façade extérieure

Quelles sont les prescriptions sur les peintures de façade ?

Vous envisagez de faire peindre votre extérieur pour lui redonner un petit coup de frais ? Le cas échéant, renseignez-vous sur la réglementation en vigueur auprès de l’autorité compétente avant de commencer les travaux.

Effectivement, En Belgique, les modifications liées à votre façade sont soumises à des lois strictes selon la région. Certaines villages/villes imposent une gamme de teintes ou de couleurs spécifiques pour une meilleure cohérence visuelle.

À Bruxelles

À Bruxelles, si les travaux changent l’aspect de votre façade visible depuis l’espace public, un permis d’urbanisme s’impose. Dans le cas où vous repeignez votre façade avec la couleur d’origine, cela est considéré comme une remise à neuf – vous êtes donc dispensé de permis.

En revanche, si vous souhaitez repeindre votre façade dans un nouveau coloris, un permis est de mise. Si votre habitation est sise dans une zone protégée, le permis d’urbanisme est obligatoire !

En Wallonie

Pour repeindre votre façade en Wallonie, deux possibilités s’offrent à vous : soit vous la peignez dans une couleur différente, soit vous la peignez dans une même couleur. Dans le premier cas, vous devez introduire une demande de permis. Tandis que pour le second cas, un permis d’urbanisme n’est pas nécessaire.

Quelle couleur de peinture choisir pour ses murs et menuiseries extérieurs ?

Pour les murs, les couleurs les plus classiques sont le beige, le blanc, le gris, le jaune clair ou le rouge.

Petite astuce : des fenêtres plus claires que les murs fournissent un effet convivial et accueillant. Si vous voulez donner une impression de sérénité et de calme, peignez les châssis dans une teinte plus foncée que celle des murs.

Le bleu, le vert, le rouge, l’orange et le brun confèrent une présence à votre maison. Toutefois, les couleurs flashy et les teintes trop vives ne sont pas recommandées.

Pour un rendu épuré et sobre, les portes peuvent être peintes en gris, en noir, en blanc ou avec une couleur proche du bois naturel (à protéger par de la lasure ou du vernis).

Les teintes plus prononcées comme le vert, le brun ou le bleu donnent une apparence plus sérieuse à votre entrée. Les teintes plus pétillantes comme le jaune, le bleu, le vert donnent du caractère à votre façade tout en authentifiant un esprit décontracté. Elles sont également souvent utilisées lors de l’élaboration d’une fresque murale extérieure.

Conseils pour les travaux de peinture en extérieur

outils de peinture

Pour peindre votre intérieur dans les règles de l’art, vous devez vous attarder sur certains détails. Il faut considérer les conditions météorologiques idéales pour peindre, la préparation des surfaces à peindre, la protection des alentours et l’application de la peinture.

Surveiller la météo

Avant de peindre votre mur extérieur, il est important de bien surveiller la météo. En effet, ce sera une perte de temps si les conditions climatiques ne sont pas appropriées. L’automne et le printemps sont les périodes à privilégier.

Concrètement, cela veut dire :

– Peindre seulement lorsque la température extérieure est entre 10 et 20°C. Quand le soleil tape trop fort, la peinture sèche trop rapidement. A contrario, lorsqu’il fait froid, elle ne sèche pas du tout ou sèche trop lentement.

– Ne pas peindre un mur exposé au sud lorsque le soleil est au zénith ou le matin de bonne heure, vu que la rosée matinale est encore installée. Il est préférable de procéder à la peinture à la fin de l’après-midi.

– Quand il pleut ou vente ou encore lorsqu’il y a du brouillard, il n’est pas du tout conseillé de peindre à l’extérieur, même si vous avez un abri.

– Opter pour un jour où le vent est plus calme. Un vent trop fort sèche la peinture trop vite et aspire la poussière.

Préparer les surfaces à peindre

Comme pour l’application d’une peinture intérieure, la préparation de la surface est une phase importante à ne pas négliger. Elle est la clé de la réussite de votre projet. Votre surface doit être sèche, saine, non poudreuse, sans moisissure ni fissure.

Quel que soit votre support (ciment, bois, béton…), il faut :

Gratter toutes les peintures écaillées à l’aide d’une brosse, puis procéder au ponçage ;

Laver la surface à haute pression ou avec un nettoyant dédié à cet effet ;

– Définir la cause de l’humidité ou des moisissures et faire un traitement avec de l’eau de javel ou un produit antifongique ;

Reboucher les trous avec un mastic d’étanchéité ;

– Poser un fixateur avant d’appliquer la peinture ;

– Faire sécher la surface.

Dans tous les cas, suivez attentivement la notice d’emploi présente sur l’étiquette de votre pot de peinture.

Comparez des devis gratuits

Protéger les alentours

peintre façadier

Vous devez protéger tous les éléments qui ne sont pas à peindre comme les fenêtres, les châssis, la porte d’entrée… Pensez également à couvrir les massifs de fleurs et les plantes en pied de façade avec un ruban de masquage, étant donné que la peinture pourrait nuire aux végétaux.

Pour peindre correctement, vous devez disposer du matériel requis, à savoir : une brosse pour dépoussiérer, un nettoyeur haute pression pour le lavage, un produit anti-mousse, un pulvérisateur, un grattoir triangulaire pour le décapage, un bâton mélangeur, du ciment ou de l’enduit pour reboucher les fissures, un bac à peinture et une grille, un rouleau à mèches longues, un pinceau rond…

Il vous faut aussi appliquer la couche de fond ou primer en premier lieu et les couches de finition par la suite. Néanmoins, il n’est pas obligatoire d’appliquer un primer sur des murs en bon état et déjà peints.

Appliquer la peinture

L’application de la peinture extérieure requiert certaines précautions pour un rendu esthétique et homogène.

1. Commencez par peindre les bords, les angles et les endroits difficiles d’accès.

2. Plongez le rouleau dans le pot et enlevez l’excédent de peinture sur la grille pour bien la répartir.

3. Travaillez par zones de ± 1 m². Appliquez des bandes verticales sur le mur, puis passez le rouleau à l’horizontal pour un rendu uniforme. Repassez le rouleau verticalement.

4. N’oubliez pas les joints.

5. Refaites les étapes 2 à 4 sur la surface suivante en faisant déborder un peu pour bien voir le raccord.

Une application bien réalisée assure une durabilité d’au moins 10 ans sur votre façade et d’en moyenne 3-4 ans sur des supports en fer, en plastique, en bois (balcon, mobilier, clôture…).

Besoin d’un peintre pour votre extérieur ? Recevez des devis gratuits

Afin de trouver les meilleurs peintres pour votre extérieur, vous pouvez demander des devis peinture gratuits et sans engagement. Vous pouvez le faire en ligne sur notre site. Ce qui vous permettra de recevoir gratuitement plusieurs devis de peintres en Belgique et d’obtenir les meilleurs tarifs.

Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés
Demande de devis
1*. Quels travaux de peinture sont à réaliser ?

2. Décrivez votre projet

3. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en Option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
En soumettant votre demande, vous acceptez nos termes et conditions et notre Politique de confidentialité.