Comment peindre un plafond facilement ? Types de peintures, étapes et conseils de peintres

Comment peindre un plafond ? Types de peintures, étapes et conseils de peintres

Vous avez à cœur de peindre votre plafond, mais vous ignorez comment vous y prendre ? Rassurez-vous, vous faites bien de nous lire. Que votre plafond soit neuf, abîmé ou fissuré, il existe des solutions de peinture spécifiques pour un meilleur rendu.

En lisant ce billet jusqu’au bout, vous aurez une idée assez précise des différents types de peinture pour plafond, du choix idéal à faire, du prix à payer et des étapes à suivre pour une appliquer la peinture de manière optimale.

Vous souhaitez comparer les tarifs de plusieurs peintres en bâtiment en Belgique ? Vous pouvez le faire rapidement et facilement grâce à notre site. Vous recevrez ensuite jusqu’à 5 devis gratuits, entièrement sans obligation.

Comparez des devis gratuits

Types de peintures pour plafond

L’une des choses importantes que vous devez faire, avant de commencer à peindre votre plafond, est de prendre connaissance des spécificités de chaque peinture intérieure.

Peinture acrylique

C’est au niveau de sa composition que s’observe la particularité de la peinture acrylique. Elle est essentiellement faite d’une eau de surcroît inodore. Il s’agit donc une peinture parfaite pour les travaux réalisés à l’intérieur d’une maison ou d’un appartement.

Elle est aussi connue pour la faculté qu’elle a à sécher rapidement. Il lui faut environ 4 heures pour que le séchage soit effectif. Certes, elle convient aux plafonds, mais il n’est pas rare de la voir sur des murs.

Pour ce qui est des coloris, elle laisse un large choix aux utilisateurs. Ses déclinaisons sont nombreuses, tantôt elle a une finition mate, tantôt elle est satinée, ou à défaut brillante. Son aspect est splendide et son rendu est tout simplement merveilleux ; un véritable délice pour les yeux. Parfois, seules deux couches peuvent suffire pour un résultat unique.

Peinture Glycérophtalique

Contrairement à la première, la peinture glycérophtalique ou peinture glycéro est faite à base de solvant, il faut avouer qu’elle a un parfum très prononcé. Son rendu est généralement lisse, ce qui suppose qu’une seule couche pourrait suffire.

Sa particularité réside dans sa capacité à être lessivable, ce qui lui permet d’être un revêtement assez résistant, notamment aux éclaboussures d’eau. C’est la peinture par excellence pour des zones ou des pièces en proie à l’humidité comme la salle de bain, la buanderie, ou encore la cuisine.

Elle n’est pas en reste en termes de coloris, puisqu’elle dispose également plusieurs déclinaisons et il en est de même, pour ses finitions qui sont impeccables.

Avant d’aller plus loin, retenez que la peinture de type acrylique est le choix parfait pour repeindre un plafond. Certes, elle va nécessiter au moins deux couches, mais elle a l’avantage de sécher rapidement et d’être inodore. En revanche, si vous souhaitez peindre le plafond de votre salle de bain ou celui de votre cuisine , la peinture de type glycérophtalique est la solution à privilégier. Elle est adaptée pour des surfaces humides et vous pouvez la lessiver. Le dernier mot vous revient maintenant, choisissez la peinture qui vous convient.

Comment choisir sa peinture pour plafond ?

Pour que le résultat de vos travaux soit excellent, mieux vaut choisir une peinture de finition en fonction de l’état actuel de votre plafond ; c’est ce qui déterminera le résultat final. Vous devez savoir qu’il existe un type de peinture spécifique pour un support neuf, fissuré ou déjà peint.

peinture pour plafond abîmé

Peinture adaptée à un plafond neuf

Si vous n’avez jamais eu à effectuer de peinture sur votre plafond, il faudra opter pour un revêtement brillant qui accroche la lumière pour plus de luminosité. La peinture la mieux indiquée dans ce cas est celle ayant une finition satinée.

Mais, vous pouvez utiliser les autres finitions, du moment où le support ne présente aucune irrégularité ou imperfection. De même, une peinture monocouche de type acrylique est aussi conseillée puisqu’il s’agit, ici, d’un support sain.

Peinture pour plafond fissuré ou abîmé

La peinture de type mate correspond le mieux à ce type de support. En effet, un plafond fissuré laisse beaucoup d’irrégularité qu’une peinture lumineuse mettra en avant. Or, le but est le contraire. La peinture mate va plutôt les masquer et saura couvrir toutes les traces issues du délabrement, la moisissure ou une mauvaise peinture.

Peinture pour plafond déjà peint

Pour peindre le plafond déjà peint de votre habitation, vous n’avez pas grand-chose à faire, vous devez sélectionner une peinture ayant un caractère hautement couvrant. Ce type de peinture va combler les traces et les marques de la précédente peinture. Elle va aussi débarrasser le support des moisissures et de toute autre tâche.

Comparez des devis gratuits

Peindre un plafond : à quel prix ?

Le prix des travaux de peinture liés au plafond ne sont pas standards, il prend en compte plusieurs postes dont 2 en particulier. Le premier est lié au coût du matériel nécessaire pour la préparation du dispositif, et à l’application de la peinture. Le deuxième, pour sa part, concerne le prix à payer pour toutes les fournitures.

De toutes les façons, sachez que l’escabeau et la manche télescopique sont indispensables étant donné que tous les travaux vont se réaliser en hauteur. Notez également que le prix d’un manche télescopique haut de gamme est compris dans la fourchette 20 et 50 euros.

Il est fortement recommandé de faire appel à un peintre en bâtiment, vu que le matériel s’avère coûteux, d’autant plus que la technique d’application, vous allez le voir, n’est pas des plus simples. De manière générale en Belgique, une prestation de peinture sur un plafond, incluant la préparation du support, coûte entre 20 et 40 euros euros par m2.

Sachez que l’estimation des prix est fortement influencée par l’état de votre plafond ; pour cette raison, il est plus judicieux de demander des devis personnalisés auprès de professionnels de la peinture.

Comparez des devis gratuits

Comment peindre son plafond efficacement ?

Pour peindre votre plafond selon les règles de l’art, vous devez effectuer différentes étapes préliminaires avant de vous lancer dans l’application de la peinture. Découvrons ensemble ces étapes :

Protégez la pièce

protection des meubles et sols avant la peinture

Vous devez mettre un point d’honneur sur la protection de la pièce. S’il s’agit d’une salle qui était déjà meublée, le mieux à faire est de la vider afin que rien ne compromette les travaux ou n’abîme vos biens.

Vous devez aussi prendre le soin de recouvrir vos sols à l’aide d’une bâche qui servira de protection. Utilisez donc le ruban adhésif pour la stabiliser. Il existe des meubles lourds à porter ; pour une telle situation, des bâches supplémentaires peuvent être prévues pour les recouvrir. Si vous ne parvenez pas à vous procurer des bâches, il y a plusieurs alternatives tout aussi efficaces, comme les papiers journaux ou les tissus.

Pensez également à la protection des fenêtres, portes, plinthes et dans une certaine mesure, des moulures.

Préparez le plafond

On ne se lance pas dans la peinture d’un plafond de manière spontanée, prenez le soin de vérifier le support sur lequel sera fait le travail. Quoiqu’il en soit, vous êtes obligé de vous rassurer que la surface à peindre soit déjà prête pour le revêtement.

Toute préparation dépendra de l’état du plafond. De toute évidence, commencez toujours par retirer les suspensions et les lustres, ensuite assurez-vous que les fils électriques et les fixations soient protégés. Si nécessaire, débarrassez le plafond de la peinture écaillée, puis enlevez la poussière.

ponçage du plafond avant de peindre

Il existe des opérations telles que le lissage, le rebouchage des trous et fissures à l’enduit, le ponçage et le nettoyage, pour assurer une bonne adhérence de la peinture. Pour cela, poursuivez donc avec le ponçage du plafond afin qu’il soit plus lisse. Vous y êtes presque, dépoussiérez de nouveau le plafond et absorbez toute la poussière à l’aide d’un aspirateur sur le support et dans le reste de la pièce. Lessivez le support, passez au rinçage et laissez sécher.

Voilà, votre plafond est maintenant prêt pour être peint.

Comparez des devis gratuits

Procédez à la peinture de votre plafond

Dès que la préparation de votre plafond est achevée, vous devez vous attaquer à l’étape suivante : l’application de la sous-couche. Commencez l’ouvrage avec les angles et les bords avant de couvrir le cœur de la surface. Après cela, étalez la sous-couche avec un nouveau rouleau et faites preuve de générosité. Vous devez, si possible, peindre des surfaces par mètre carré, en croisant les passes.

Après la sous-couche, il est temps de passer à l’application des couches de peinture proprement dite. Il y a plusieurs étapes clés que vous devez forcément considérer. Pour un rendu efficace, appliquez toujours la peinture en commençant du côté opposé à la lumière. De cette façon, vous aurez une idée précise de là où vous êtes afin de ne pas laisser les manques et les traces.

Aussi, observez à tout moment les indications sur votre pot de peinture car, en fonction de la peinture choisie, vous êtes censé respecter un certain temps de séchage. Après cela, vous pouvez maintenant passer au recouvrement. Cette achevée, l’heure est maintenant à l’enlèvement du ruban de masquage. Si vous avez choisi une peinture qui n’est pas monocouche, vous pouvez remettre la seconde couche.

Notez qu’il est préférable de travailler quand la température de la pièce s’élève entre 18°C et 20°C. Pensez également à fermer les fenêtres pour éviter les courants d’air.

Pour finir, nettoyez vos pinceaux et rouleaux, puis enlevez la bâche de protection et laisser sécher la peinture complètement avant d’utiliser la pièce.

Pour vous aider à visualiser cette activité, nous vous invitons à regarder attentivement la vidéo suivante :

Vous recherchez un peintre pour votre plafond ? Demandez des devis gratuits

La peinture d’un plafond n’est pas à prendre à la légère ; il faut être certain d’avoir la technique et l’expertise nécessaires pour un rendu optimal. Si vous vous rendez compte que cette tâche n’entre pas dans vos qualificatifs, ce n’est pas grave. Faites recours à un peintre en bâtiment qui prendra soin de sélectionner le type de peinture adapté à votre support et de l’y appliquer aisément. Rien ne lui échappe ; que ce soit pour la préparation ou l’application de la peinture, le rendu sera irréprochable, pour votre plus grand plaisir.

C’est essentiellement la raison pour laquelle vous devez estimer un budget en fonction de plusieurs devis gratuits de différents peintres, de manière personnalisée. Rassurez-vous, cette opération ne vous engage en rien.

Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés
Demande de devis
1*. Quels travaux de peinture sont à réaliser ?

2. Décrivez votre projet

3. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en Option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
En soumettant votre demande, vous acceptez nos termes et conditions et notre Politique de confidentialité.