Peinture anti-bruit : caractéristiques, prix et application

Peinture anti-bruit : caractéristiques, prix et application

Réduire les nuisances sonores extérieures en utilisant de la peinture ne relève pas de la science-fiction. À utiliser dans le cadre d’une rénovation ou d’une construction, la peinture anti-bruit vous permettra d’avoir un calme relatif dans votre intérieur. C’est une excellente façon d’améliorer l’isolation d’une pièce sans devoir entamer de gros travaux.

Cette peinture intérieure vous intéresse ? Nous vous livrons tout ce dont vous avez besoin de savoir à son propos ; ses caractéristiques, son prix des conseils d’application et la possibilité de comparer des devis de peintres en bâtiment.

Vous souhaitez comparer les tarifs de plusieurs peintres en bâtiment en Belgique ? Vous pouvez le faire rapidement et facilement grâce à notre site. Vous recevrez ensuite jusqu’à 5 devis gratuits, entièrement sans obligation.

Comparez des devis gratuits

Comment fonctionne la peinture anti-bruit ?

La peinture anti-bruit, aussi appelée peinture phonique ou peinture insonorisante, est une peinture isolante qui a pour vocation de réduire les sons qui émanent de l’extérieur.

Lorsqu’elle est appliquée comme il faut, elle peut diviser par deux les bruits stridents et aigus de l’extérieur ; spécialement, les cris, les sons des moteurs, la musique, les klaxons et les sonneries. Cependant, cette peinture insonorisante se révèle inefficace contre les bruits graves ; comme ceux qui sont provoqués par les travaux.

Sa propriété isolante est principalement due à un système anti-bruit composé de microbilles de verre capable de stocker de l’air. La sous-couche, appliquée au préalable sur le support à peindre, fait office de double coussin d’air qui absorbe les bruits. Les bruits ne font que rebondir sur la couche de peinture.

L’épaisseur de ce type de peinture dépend avant tout des préférences, mais il faut trois couches au moins pour qu’elle puisse réduire les bruits de 50 %. Sans oublier qu’une seule couche de cette peinture est déjà assez épaisse.

Avantages de la peinture insonorisante (anti-bruit)

Avantages de la peinture anti-bruit

Pour ainsi dire, la peinture anti-bruit est une peinture technique à appliquer sur un mur déjà repeint, ou pas encore. Cette peinture a été pensée pour ne pas compromettre l’aspect décoratif d’un mur ainsi que pour améliorer l’isolation et la qualité de vie des occupants.

La peinture insonorisante est en fait une peinture acrylique de texture et finition veloutée, qui facilite grandement son application. Lessivable, elle est surtout destinée aux murs et à la boiserie. Des produits utilisables sur les plafonds ont également été développés et sont en vente.

Les propriétés de la peinture isolante phonique sont quelque peu différentes de celles des peintures classiques. Selon les données fournies par les spécialistes de la peinture d’intérieur et d’extérieur, ces peintures offrent :

  • Un rendement de 10 m² par litre
  • Un temps de séchage de 2 heures
  • Un temps de séchage de 6 heures entre les deux couches
  • Un taux de COV de 2gr/l

Les peintures anti-bruit haut de gamme ont, en plus de tous ces atouts, des propriétés isolantes thermiques. Du fait de leur épaisseur, elles isolent du froid et réduisent les risques de déperditions de chaleur. Si vous recherhcez un produit faisant office d’isolant thermique en vous exemptant des gros travaux, pensez à la peinture insonorisante.

Ainsi, utilisée intelligemment, cette peinture vous permettra de réduire votre facture énergétique jusqu’à 20 %, grâce aux coussins d’air formés par les microbilles de verre.

Inconvénients

Le principal inconvénient de la peinture anti-bruit repose sur le fait qu’elle dégage une légère odeur tout le long du séchage. Cela peut en effet s’avérer toxique pour vous si vous l’inhalez durant une longue période. Pour éviter cela, assurez-vous d’aérer suffisamment votre pièce et de la réutiliser seulement après que la peinture soit complètement sèche.

Par ailleurs, cette peinture nécessite l’application d’une sous-couche, autrement elle est inefficace. Cela représente une dépense supplémentaire dans l’achat des pots de peintures.

Combien coûte la peinture anti-bruit ?

En Belgique, il faut prévoir un budget d’environ 20 €/m² pour la peinture anti-bruit. Cette estimation comprend le prix de la sous-couche et de deux couches de peinture pour un mètre carré. Pour être plus exact, une sous-couche isolante coûte environ 20 € le litre et la peinture isolante phonique environ 25 € le litre.

Concernant la main d’œuvre, les tarifs d’un peintre en bâtiment ou d’une entreprise de peinture se situent en général entre 20 et 30 euros le m2. Ces prix varient en fonction de l’état du support à peindre et de la complexité du chantier.

Vous envisagez de déposer un revêtement, comme le papier peint, par-dessus le support repeint avec de la peinture anti-bruit ? Dans ce cas de figure, il faut compter entre 10 € et 45 € le m2, selon le type de parement choisi par vos soins. Si le plus abordable est la toile de verre (10 à 15 €/m²), le plus cher est la faïence ou la pâte de verre (40 €/m²).

Comparez des devis gratuits

Comment appliquer la peinture insonorisante ?

Application de la peinture anti-bruit sur un mur

Dans le cas où vos travaux de peinture s’inscrivent dans le cadre d’un projet de rénovation, il ne faut pas faire l’impasse sur une série d’étapes préliminaires. Celles-ci garantissent un rendu de taille.

Préparer le support

L’étape de la préparation dépend de l’état du support à peindre.

Un mur en très mauvais état aura besoin d’un traitement complexe, comme le décapage de la peinture précédente et le rebouchage des fissures. Il faut également prévoir l’application d’une toile de verre de quelques milimètres d’épaisseur pour parfaire le rendu du support et améliorer l’isolation phonique.

Pour un mur en bon état, un nettoyage grossier du support est suffisant. Il suffit de dépoussiérer le mur à repeindre afin de permettre une bonne adhérence de la sous-couche.

Appliquer la peinture

Appliquer une peinture anti-bruit sur un mur requiert de la méticulosité. Cette opération se déroule en deux étapes.

Application de la sous-couche phonique

L’application de la peinture se fait, de préférence, avec un rouleau nid d’abeille. Il est d’usage de commencer par les angles et les contours en utilisant une brosse à rechampir.

L’idéal est de travailler par zone de 1 m² en veillant à superposer les bordures pour que les délimitations ne soient pas trop visibles. Appliquez la sous-couche en un premier passage horizontal puis en un second passage vertical, ou inversement en évitant de recharger la peinture. En principe, une sous-couche met 4 heures pour sécher entièrement.

Application des couches de peinture acoustique

Cette étape se fait de préférence avec un rouleau à poils mi longs car il qui garantit une bonne régularité. Pour les deux ou trois couches de peinture acoustique, procédez exactement de la même façon que l’application de la sous-couche. Veillez de respecter les temps de séchages indiqués sur l’emballage de votre produit.

Peinture anti-bruit : Recevez des devis gratuits

L’utilisation d’une peinture anti-bruit représente un véritable atout, surtout lorsque votre domicile se trouve en zone urbaine. Elle est moins onéreuse que des panneaux isolants et elle offre une grande efficacité.

Ce type de peinture vous séduit et vous envisagez d’entamer des travaux de peinture très prochainement ? Demandez à recevoir des devis gratuits et sans engagement en remplissant le formulaire ci-dessous. Nos spécialistes reconnus dans le mileu de la peinture se feront un plaisir d’étudier votre projet.

Devis gratuits et rapides
Sans engagement et obligation
Professionnels agréés
Demande de devis
1*. Quels travaux de peinture sont à réaliser ?

2. Décrivez votre projet

3. Ajouter des photos ou des pièces jointes (en Option)
Télécharger
Uploading…
Done!
Error! .
Vos données
En soumettant votre demande, vous acceptez nos termes et conditions et notre Politique de confidentialité.